Présentation des joueurs, épisode 3 : Dani Pascual Martinez

Publié le Mis à jour le

Après Lucas Serme et Jérôme Sérusier, suite de la présentation des têtes d’affiche du prochain White Open. Aujourd’hui, cap sur l’Espagne, avec Dani Pascual Martinez.

DANI PASCUAL MARTINEZ

Après l’anglais Tom Ford, finaliste en 2014, le White Open se met à l’heure espagnole avec Dani Pascual Martinez cette année. Le catalan de 25 ans, qui évolue depuis deux saisons à Challes-les-Eaux en Nationale 2 (qui dispute les play-offs ce weekend à Rennes) a déjà été aperçu sur les parquets français puisqu’il a disputé l’open National de Toulouse en 2014 et 2015 (6ème et 7ème). En février dernier, il a d’ailleurs fait étalage de son fair-play : après la grave blessure de son coéquipier à Challes Vincent Droesbecke lors de leur affrontement en 1/8ème de finale, il choisit d’accompagner ce dernier à l’hôpital plutôt que de disputer son quart de finale …

Pascual affiche de solides références dans son pays : champion d’Espagne junior en 2009 et troisième du championnat d’Espagne en 2013, il a eu la malchance ces deux dernières saisons de tomber sur Borja Golan dès les 1/8ème de finale … Le grand barcelonais (1m95 !) se concentre sur le circuit PSA plutôt que les tournois en Espagne, où la concurrence est faible. Il a eu quelques bons résultats en 2014, passant les qualifications à Genève, Estarreja et au Charing Cross Classic, ce qui lui a permis d’atteindre un classement 258 en août. Mais il est moins présent sur le circuit depuis quelques mois « car j’ai eu quelques soucis. Cela fait quelque temps que j’essaie de faire décoller ma carrière de joueur professionnel, mais, beaucoup de joueurs dans mon cas le savent, c’est très difficile d’en vivre. Je suis également étudiant en Education physique et je donne des cours de squash à côté. »

3stCrédit photo : www.squash.cat

L’un des faits d’armes de Dani, c’est sa victoire au tournoi des 6 Nations avec la Catalogne en 2014 (il avait notamment battu le jeune portugais Rui Soares, lui qui indique « jouer son meilleur squash lorsque je porte le maillot catalan. Dommage que ce ne soit pas un pays … ») : même si les grands pays présents comme le France ou l’Ecosse alignaient des équipes que l’on qualifierait d’A’ en football, cela reste un exploit pour une si petite région. Mais l’Espagne bénéficie actuellement d’une jeune génération exceptionnelle (Edmon Lopez, Bernat Jaume, Iker Pajares, tous catalans) qui lui a permis de terminer deuxième du championnat d’Europe par équipes U19 et surtout 3ème des Mondes junior en 2014, devant l’Angleterre ! Dani indique cependant que même s’il est basé à Barcelone, « je joue de temps en temps avec eux mais pas souvent (ils sont régulièrement en déplacement sur les tournois internationaux junior).  Auparavant, je m’entraînais pratiquement tous les jours avec Vincent (Droesbecke) mais il a quitté Barcelone donc je n’ai plus de partenaire attitré. » Lorsque l’on lui demande son avis sur l’avenir du squash espagnol et catalan, Dani répond qu’il est « difficile de prévoir si l’un d’eux pourrait marcher sur les traces de Borja Golan. Il y a très peu de jeunes qui sont focalisés uniquement sur le squash. Ici, ils rêvent plutôt de devenir le nouveau Messi … »

Bio – Dani Pascual Martinez, 25 ans, assimilé n°14 français, 265ème mondial

Capt_150610_201140_003Crédit photo : www.squash.cat

Joue pour Challes-les-Eaux (Nationale 2)

Vainqueur du tournoi des 6 Nations avec la Catalogne en 2014

Champion d’Espagne U19 en 2009

3ème du championnat d’Espagne en 2013

Meilleur résultat au White Open : première participation

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s